Sébastien Castella

You Are Viewing

A Blog Post

RECITAL DE TOREO ET DE FERMETE DE CASTELLA A SAINTES MARIES DE LA MER

Castella triunfa en Saintes Maries de la Mer

Six oreilles et une queue a coupé Sébastien Castella lors de sa corrida en solitaire à Saintes Maries de la Mer, où pour la première fois en vingt ans s’est affiché complet. Mais par-dessus tout, la corrida flamenca où le Biterrois s’annonçait avec les Gipsy Kings (que pour la première fois jouaient dans une fête taurine) a marqué une nouvelle mise en valeur du français et la consolidation de son concept du toreo : technique, profondeur, temple, lenteur et fermeté.

Castella a fait face à six taureaux de Núñez de Tarifa de différente condition, mais avec un point commun : l’absence de dévouement. Et, outre les taureaux, son grand ennemi de la soirée était le vent, qui a soufflé avec force pendant toute la fête et auquel le français s’est imposé en faisant preuve de sécurité et aplomb.

Son premier taureau, de charge décomposée, a eu des démarrages violents et s’est défendu à chaque passe. La première grande faena arriva avec le deuxième, un taureau à charge moyenne qu’il a toréé avec plaisir depuis les premières passes de réception pour, muleta en main, le mener avec temple par les deux cornes et le renvoyer d’une estocade entière. La faena a été récompensée avec deux oreilles.

Face au troisième taureau, Castella a réduit les distances afin de marcher sur le terrain de la proximité qui met en relief son courage sans doute, mais auparavant il l’a exploité par les deux cornes lors d’une faena de goût et de plaisir, signée d’une estocade et récompensée de deux oreilles.

Le français aurait pu couper une oreille après sa faena avec le quatrième, à qui il a exploité, ferme, mais avec lequel il a raté avec les aciers. Le cinquième, sans forces, à peine lui a permis de faire trois séries, mais remplies de temple et d’élégance.

Avec le sixième arriveraient les moments de plus forte connexion avec les gradins : Castella a exposé tout son répertoire taurin depuis le pendule jusqu’aux passes circulaires sur le dos, lors d’une faena très serrée qui a réussi à mettre le public debout et qui a été récompensée par deux oreilles et une queue.

Fiche

Saintes Maries de la Mer (Fr.). Samedi 6 août 2016. Corrida flamenca avec Gipsy Kings. Plein “No hay billetes”. Beaucoup de vent

Sébastien Castella, applaudissements, deux oreilles, deux oreilles, applaudissements, silence et deux oreilles et le queue.

Salutation sur le sixième de Marco Leal.

Résumé vidéo

Jerome Zuccarelli