Sébastien Castella

You Are Viewing

A Blog Post

COURAGE ET ABNÉGATION DE CASTELLA À GUADALAJARA (MEXIQUE)

Castella en Guadalajara 2017

Photo: © Emilio Méndez

Sébastien Castella débuta sa tournée américaine 2017-2018 par une tarde de courage et abnégation à Guadalajara (Mexique). S’ il est bien certain qu’il n’y a pas eu de trophées, le français a tout de même conquît le cœur de l’ aficion tapatía et termina sa prestation sous les cris de de «¡Torero, torero!».

Castella toucha en première position un toro aux multiples complications qu’il toréa de façon exceptionnelle avec le capote. Le toro de Begoña ne s’employa réellement pas jusqu’au bout des muletazos, mais le français parvinta lier les séries sur chaque cornes. Alors qu’il lui servit des naturelles il fut soulevé de manière très spectaculaire, ce qui ne l’empêcha pas de se relever de se suite et de continuer à rester devant la tête du toro ajustant les distances pour conclure une faena très méritoire. Il le tua à la seconde occasion et, même si le public réclama qu’il fasse un tour de piste, il se contenta de saluer au tiers sous l’ovation.
Le toro de Mimihuapam qui sortit en quatrième position n’eut pas plus de qualité que son prédécesseur. Castella, qui terminait de sortir de l’ infirmerie, où il fut ausculté pour deux blessures au front, commença la faena par statuaires et avec la même détermination il dessina sa faena, qui hélas ne put réellement décoller par manque d’adversité.

Castella ne souhaita cependant pas repartir à vide et c’est pour cette raison qu’il offrit le réserve. Le toro, de Santa Teresa, eut de la classe et Le Coq le toréa très bien dès le capote, aussi bien lors des lances de réception que lors d’un quite à la fois templé et esthétique par véroniques. C’est avec des passes changées dans le dos que débuta la faena de muleta, prologue à un labeur au cours duquel se conjuguèrent des séries avec pouvoir et classe sur chaque cornes. Sans embargo, une estocade défectueuse et un coup de descabello l’empêchèrent de couper des trophées, néanmoins l’ aficion tapatía l’ obligea à faire un tour de piste sous les cris de «¡Torero, torero!».

Résultat

Guadalajara (México), dimanche 29 octobre 2017. Un tiers en entrée.

Toros de Begoña et Mimiahuapam, plus un réserve offert de Santa Teresa.

Sébastien Castella, saluts au tiers, applaudissements et tour de piste après avis.

Juan Pablo Sánchez, deux oreilles et silence.

Sergio Flores, applaudissements et tour de piste.

Ovation pour Rafael Viotti après avoir banderille le quatrième.

 

Galerie photographique (Emilio Méndez)