Sébastien Castella

You Are Viewing

A Blog Post

CASTELLA, TROIS OREILLES À BOGOTA

Castella corta tres orejas en Bogota 2018 © Fiesta del toro

Photo: ©Fiesta del Toro

Sébastien Castella signa une tarde exquise et pléthorique à la Santamaría de Bogota. Le français se hissa comme le grand triomphateur du mano a mano improvisé avec José Garrido suite à la blessure dont a souffert Ramsés alors qu’il recevait son premier opposant.

Castella toucha en première position un toro qui ne se livra jamais, et face auquel il fut nettement au-dessus. Il brilla lors d’ un quite par chicuelinas, et, une fois avec la muleta, le maestro de Béziers parvînt à soumettre le toro et laissa quelques muletazos longs et lents. Il tua d’une estocade entière, mais le toro tarda à fléchir et Sébastien dut se résoudre à prendre le descabello.

À peine après avoir reçu son premier adversaire, Ramsés se fractura une main, si bien que Castella dut prendre en charge la lidia de cet animal. Le français dessina une faena posée au cours de laquelle le temple fut la note la plus remarquée, tout particulièrement par naturelles. Le public réclama de manière unanime l’ oreille et Castella ouvrit son compteur particulier.

Le maestro de Béziers voyait déjà s’entrouvrir la grande porte, avant que la plaza se rende totalement face au cinquième, un toro Ernesto Gutiérrez qu’il toréa merveilleusement bien du début jusqu’à la fin. Malgré le vent gênant le torero, rien ne put l’empêcher de signer une œuvre où l’ intelligence, la décision et le compas furent les clés pour soumettre à un toro présentant de bonnes conditions sans toutefois rendre la tâche aisée à Castella. Une grande estocade acheva la faena, primée par deux oreilles.

Résultat

Bogotá (Colombia) , dimanche 11 fevrier 2018 . Demi entrèe .

Toros de Ernesto Gutiérrez .

Sébastien Castella , silence, oreille et deux oreilles .

Ramsés , blessé .

José Garrido , silence, ovation avec saluts et silence après avis .

Galerie photographique (Fiesta del Toro)